Jean Claude

(1619-1687)

Traité de la composition d’un sermon

Il y a en général cinq parties dans un sermon : l’exorde, la connexion, la division, la tractation et l’application. Mais parce que la connexion et la division sont des parties qui doivent être extrêmement courtes, on ne doit proprement compter que trois parties : l’exorde, la tractation et l’application. Nous ne laisserons pas pourtant de dire [1] quelque chose de la connexion et de la division.

 

Chapitre 1 - De la connexion

Chapitre 2 - De la division

Chapitre 3 - De la tractation

 

[1] ici au sens de : nous dirons cependant

 

Retour à la page Jean Claude